Primes maladies: le National veut augmenter les déductions fiscales forfaitaires

BONNE NOUVELLE

Aujourd'hui, on peut déduire de ses impôts jusqu'à 3500 francs par couple pour les primes d'assurance maladie. Le National veut faire grimper ce forfait à 6100 francs, plus 1200 francs par enfant à charge.


Les déductions fiscales de primes maladie devraient augmenter. Le National a accepté mardi une motion en ce sens de Jean-Pierre Grin (UDC/VD) par 115 voix contre 77, contre l'avis du Conseil fédéral. Le Conseil des Etats doit encore se prononcer.


Actuellement, les primes d'assurance et les intérêts des capitaux d'épargne peuvent être déduits jusqu'à concurrence d'un montant déterminé par le droit cantonal, qui peut prendre la forme d'un forfait. Au niveau fédéral, les époux en ménage commun peuvent déduire jusqu'à 3500 francs et les autres contribuables jusqu'à 1700 francs.


Le Vaudois veut une hausse de ces forfaits. La déduction pour une personne seule passerait à 3000 francs, celle pour couple marié serait de 6100 francs et celle pour enfant et personne à charge de 1200 francs.


Ce n'est pas la première fois que le sujet est débattu. Le National a adopté l'an dernier une autre motion demandant de pouvoir déduire complètement leurs primes d'assurance maladie des impôts.


La Confédération y perdrait 386 millions de francs au change et les cantons 79 millions. De plus, cette mesure profiterait d'abord aux classes de revenus supérieures, alors que la charge des primes est moins lourde pour ces ménages que pour la classe moyenne, avait indiqué le Conseil fédéral.


Le Nouvelliste - 06.03.2018